ASF Andrézieux-bouthéon
Site Officiel

Maxence CHAPUIS : "sortir de notre zone de confort à l’extérieur "


Crédit photo : S.Popakul

Interview de Maxence Chapuis : le capitaine des Rouges revient sur la victoire de son équipe face à Belfort, sa suspension, son rôle au sein du groupe et évoque le match à venir à Raon l’Etape.
 

Bonjour Maxence ! Vous sortez d’une très belle prestation à l’Envol Stadium face à l’ASM Belfort. Qu’est-ce que ça fait de reprendre la compétition par une victoire après deux mois sans match officiel vous concernant  

"Je suis très heureux d’avoir repris la compétition, qui plus est avec une victoire. Les trois points étaient très importants pour le groupe. Pour ma part j’avais à cœur de montrer de belles choses en apportant mon sérieux à l’équipe. Nous sortions d’une mauvaise performance à Jura Sud et il fallait très vite réagir à domicile contre Belfort. Nous avons fait le « job » en maitrisant notre sujet et notre prestation.  Je tiens à féliciter toute l’équipe."


Du fait de votre suspension, vous n’aviez plus joué en championnat depuis le 25 Novembre dernier et ce match nul obtenu à Epinal. Comment s’est déroulée cette longue période de repos forcé et, en tant que capitaine, quel rôle avez-vous joué au sein du groupe  ?

"Oui j’ai été suspendu pendant de longues semaines. Cela a été compliqué à vivre car la compétition m’a beaucoup manquée. J’ai continué à travailler dur et je ne voulais pas lâcher le groupe surtout en tant que capitaine.  Le plus frustrant c’était de m’entrainer la semaine avec l’équipe tout en sachant que le coach ne pourrait pas compter sur moi le week-end à cause de cette suspension. Je regardais les matchs depuis les tribunes, une situation cruelle pour un joueur. J’avais le sentiment d’avoir abandonné mes coéquipiers. Mais voilà, maintenant cette période est derrière moi et je vais tout donner jusqu’au dernier match. Je voudrais remercier le staff et mes coéquipiers qui m’ont soutenu dans ce moment difficile."


Samedi dernier face à l’ASM Belfort, vous avez retrouvé votre brassard de capitaine et votre poste de milieu défensif, apportant une réelle sérénité sur le terrain. Associé pour la première fois à Francis Kembolo arrivé cet hiver de Beziers, on a senti déjà de vrais automatismes et un gros impact dans l’entre-jeu. Comment avez-vous vécu ce match et plus particulièrement cette relation avec votre nouveau coéquipier  ?

"On peut dire que le match s’est bien passé puisqu’au bout la victoire est là. Toute l’équipe a fourni de gros efforts avec l’impact nécessaire. L’association avec Francis Kembolo s’est très bien déroulée; on a bien travaillé pendant la semaine tactiquement car ce n’était pas évident pour lui qui arrive dans un nouveau groupe avec de nouveaux schémas tactiques, de nouvelles consignes,… J’ai essayé de le mettre dans de bonnes conditions en échangeant beaucoup avec lui mais c’est un garçon avec beaucoup de qualités et qui est très à l’écoute donc les choses sont beaucoup plus faciles sur le terrain. Il apporte son expérience de la National 1, ce qui est bénéfique pour tout le groupe."


Depuis quelques mois, l’équipe a du mal à confirmer à l’extérieur les bonnes prestations réalisées à la maison. Du fait du calendrier qui vous attend jusqu’à la fin de la saison, à savoir 8 matches hors de vos bases sur les 13 restants à jouer, on comprend l’importance que vont revêtir les points obtenus sur les pelouses adverses.  Quels sont, selon-vous, les ingrédients qui manquent pour que l’ASF soit plus performante, à l’avenir, en déplacement  ?

"Oui on a un réel souci sur ces matchs. Je pense qu’il faut qu’on s’attache à sortir de notre zone de confort à l’extérieur. A l’Envol Stadium, on a des certitudes et des repères : on connait notre terrain, on est soutenu par notre public et, de fait, c’est beaucoup plus facile à jouer. En déplacement, c’est un tout autre décor avec notamment le voyage, des pelouses parfois dégradées et très peu de public. A l’avenir il faudra bosser là dessus et aller chez les adversaires en mode guerriers sans forcement être beaux à voir jouer car l’essentiel est de faire tourner le compteur points aussi bien à domicile qu’a l’extérieur si on veut atteindre nos objectifs."


Samedi, pour le compte de la 19ème journée de National 2, vous vous rendrez à Raon l’Etape pour affronter l’actuelle lanterne rouge du championnat, une équipe qui éprouve les pires difficultés à prendre des points. Comment allez-vous aborder cette rencontre et, si l’on se projette un peu plus loin, cette deuxième partie de saison sur le plan collectif et sur un plan plus personnel ?

"On va aborder cette rencontre avec beaucoup de sérieux et d’humilité sachant que lors du dernier déplacement nous sommes revenus avec une défaite.  Même si l’équipe de Raon l’Etape se trouve dernière, les joueurs n’ont pas abdiqué et restent sur deux bons résultats face à Epinal et Lyon. Nous, de notre côté, voulons montrer qu’il faudra compter sur nous y compris à l’extérieur. Collectivement on souhaite tous enchainer de bons résultats et donner le meilleur chaque week-end. Il ne faut pas brûler les étapes et prendre match après match. On fera les comptes a la fin du championnat. Personnellement, je vais tout donner pour l’équipe et pour le club de l’ASF  avec, si possible, de belles performances à la clef. On a un groupe extraordinaire qui vit très bien et je veux gagner quelque chose avec celui-ci."
 

Propos recueillis par Yohan Dépalle @Yodep42

Crédit photo : S.Popakul

FacebookTwitterRSS Feed