ASF Andrézieux-bouthéon
Site Officiel

ASF 0 : 3 Moulins Yzeure Foot
Match
20EME JOURNEE
L'Envol Stadium à Andrézieux-Bouthéon (42)
ASF 0 : 3
Moulins Yzeure Foot
17-02-2018 17:00
Type de match : 20ème journée

Feuille de match : 
20ème journée National 2 : ASF Andrézieux-Bouthéon VS Moulins Yzeure.
L'Envol Stadium (Andrézieux-Bouthéon)
Spectateurs : 900.
0-3 (mi-temps : 0-2).
Arbitre : Mr Potier assisté de MM. Dogan et Aragones. Délégué : Mr Aguero.
Avertissements :  Cros 9' et Chapuis 58' pour l'ASF. Bellamy 41, Hardouin 77' et Seck 82'  pour 
Moulins Yzeure.
Buts : Alouache.S 6',13' et Millot 90' pour Moulins Yzeure.

ASF Andrézieux-Bouthéon : 1-Petit, 2-Bazin, 3-Cros, 4-Cabaton, 5-Reynaud (puis 13-Dedola 46'), 6-Kembolo, 7-Kaye (puis 14-Bourgeois 62')8-Robert (puis 12-Amieux 46'), 9-Bennekrouf, 10-Chapuis (cap), 11 Barge.
NR : 15-Goncalves Dias et 16-Chappelon Entraîneur : Romain Revelli.

Moulins Yzeure : 1-Colard, 2-Bellamy, 3-Marchadier (puis 12-Bouvier 59'), 4-Bamba, 5-Sohier, 6-Gueheo, 7-Alouache.M (puis 14-Brun 76'), 8-Hardouin, 9-Seck (puis 13-Huet 90'), 10-Alouache.S, 11-Millot (cap).
NR : 15-M'Baye et 16-Hocini Entraîneur : Stéphane Dief.
 
 

Seconde défaite de la saison à domicile pour les Rouges qui s’inclinent lourdement 3 Buts à 0 à l’Envol Stadium face à l’AS Yzeure dans ce match de la 20ème journée du championnat de National 2.

Dans un système en 3-5-2 assez peu utilisé jusqu’ici, les hommes de Romain Revelli attaquent le match en occupant bien le camp adverse. Cette entame va alors être cassée par une interruption de jeu suite à la blessure à la cheville d’un juge de touche (3ème). En effet, après cet incident les Rouges vont se faire surprendre une première fois : suite à un ballon côté droit, Samy Alouache pénètre dans la surface de réparation, repique au centre et  ouvre le sore d’une frappe qui se loge sous la barre du gardien forezien (0-1 ; 6ème). Pour ne rien arranger à l’affaire, Pierrick Cros, écope rapidement d’un carton jaune pour un tacle à retardement (9ème).

L’ASF, cueilli à froid va alors rapidement encaisser un second but : sur un ballon arien dans le dos de la défense, Alouache, encore lui, se présente seul devant Nicolas Petit, dribble ce dernier et double la mise en marquant dans le but vide malgré un léger déséquilibre (0-2,13ème).

Les coéquipiers de Maxence Chapuis semblent assommés par ce démarrage catastrophique et il va falloir attendre le dernier quart d’heure de cette première période pour les voir à l’offensive. Les Andréziens-Bouthéonais se montrent d’abord dangereux sur deux corners consécutifs mais la charnière centrale bourbonnaise repousse. Ensuite, Francis Robert s’illustre en dehors de la surface en reprenant le ballon comme il vient mais sa tentative est repoussée des deux poings par Jean-Christophe Collard (36ème). Après, c’est Romain Barge qui est à deux doigts de réduire l’écart : suite à un bon ballon en profondeur sa tête est trop croisée et passe hors cadre (44ème). Enfin, on retiendra cette énorme occasion du même Barge qui, à la réception d’un centre de Thomas Bazin parfaitement distillé, contrôle de la poitrine mais écrase trop sa frappe qui termine dans les bras de Collard. La mi-temps est sifflée par Renaud Potier sur ce score de 2 à 0 pour les visiteurs.

Au retour des vestiaires, on note deux changements côté ASF avec les entrées en jeu simultanées de Romain Dedola et du solide Rémy Amieux qui retrouve son flanc gauche, en remplacement de Romain Reynaud et Francis Robert (46ème).  Les locaux font le forcing pour revenir à la marque, avec notamment cette frappe de Dedola qui prenait le chemin du but mais qui est malencontreusement stoppée par l’attaquant des Rouges Kamel Bennekrouf.

Les Yzeuriens procèdent en contre et se montrant dangereux à chaque percée dans le camp ligérien comme en atteste ce sauvetage de Cros (64ème) ou encore ce tir de Mourad Alouache qui échoue sur la transversale de Petit (68ème).

L’ASF a la possession du ballon mais a du mal à forcer le verrou blanc. Bennekrouf est repositionné sur un côté après l’entrée en jeu dans l’axe de Maxime Bourgeois (72ème), une formule qui permet de mieux étirer la défense.  Sur un coup franc légèrement excentré côté droit, Bennekrouf frappe fort à ras de terre ; on pense alors au but mais c’était sans compter sur une nouvelle intervention impeccable du gardien qui repousse en corner (78ème).

Les hommes de Romain Revelli ont du mal à imprimer le rythme dans ce deuxième acte, la faute à une équipe visiteuse qui éprouve un malin plaisir à couper sans cesse la dynamique des locaux en jouant la montre au moindre accrochage, à l’image de cette simulation grotesque de Elhadji Seck qui écope logiquement d’un carton jaune (82ème).

Le MYF clôture cette partie par un 3ème but de son capitaine Jordan Millot, par une frappe puissante dans les arrêts de jeu qui trompe Petit (92ème). Anecdotique tant la messe était dite depuis longtemps.

Menés d’entrée de jeu, les Rouges ont passé tout le match à courir après le score et enregistrent leur deuxième défaite de la saison sur leur pelouse. Comme à l’aller à Yzeure, ils n’ont pas été en mesure d’inquiéter cette formation élavéraine qui a joué parfaitement le coup, appliquant à la lettre le plan de jeu de l’entraineur Stéphane Dief.

L’étau se resserre au classement  du fait de la victoire d’Annecy à St Priest (1-0). Avec la défaite de Villefranche au Puy en Velay (2-1), l’ASF reste leader avec 2 points d’avance sur les Hauts-Savoyards et 3 sur les Rhodaniens. Le suspense s’annonce haletant dans ce championnatCrédit article : Franck Gallot.

 

Par Yohan Dépalle / Franck Gallot

 

FacebookTwitterRSS Feed